11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 19:26

1918-2010: 92e ANNIVERSAIRE DE L'ARMISTICE DU 11 NOVEMBRE 1918

 

Paris.jpg

Commémoration du jeudi 11 novembre 2010 à Paris (source photographique - Le Figaro)

 

 

Les guerres mondiales ont été des traumatismes majeurs pour le Monde, l’Europe et la France. Ainsi, le 11 novembre – institué comme journée commémorative à partir de 1922 - restera une date toujours forte dans notre Histoire et dans notre Mémoire collective comme en ont témoigné les nombreuses manifestations de ce jeudi 11 novembre 2010 en France, mais aussi ailleurs dans le monde.

 

Anniversaire d’un armistice qui solda l’un des conflits les plus meurtriers de l’Histoire, un conflit où la France laissa 1 400 000 de ses fils sur les champs de bataille, le 11 novembre est devenu de nos jours un formidable symbole qui dépasse et transfigure la conflictualité franco-allemande d’autrefois. L’année dernière, la commémoration du fait historique donna lieu à une manifestation exceptionnelle de l’amitié franco-allemande. Aujourd’hui, à l’occasion de ce 92e anniversaire, il fut à la fois un hommage rendu à la jeunesse de l’année 1940 et aux combattants musulmans tombés pour la France durant les deux conflits mondiaux.

 

Le 11 novembre 1940, dans un élan patriotique particulièrement courageux, 2500 lycéens et étudiants parisiens avaient bravé l’interdiction de se rassembler en public, pour aller manifester leur esprit de résistance au nez de la Wehrmacht. Il est ainsi des manifestations plus courageuses que d’autres, quand on sait que la Démocratie n’est plus là pour protéger les citoyens et le pays d’un adversaire qui n’a jamais caché sa barbarie idéologique.

 

Présidant la cérémonie nationale commémorative de l’armistice de 1918, devenue traditionnelle au pied de l’Arc de Triomphe de Paris, le Président Nicolas SARKOZY a ainsi rendu un vibrant hommage à ces jeunes d’une génération autre que celle de 1914/1918, mais qui témoignèrent dans un contexte différent d’un même héroïsme moral.

 

L’autre grand symbole de la journée fut l’hommage rendu aux 100 000 combattants musulmans tombés pendant la Première et la Deuxième Guerre mondiale pour la libération de notre pays. 70 000 d’entre eux, soit la grande majorité, furent tués entre 1914 et 1918. Cet hommage rendu par le Ministre de la Défense, Hervé MORIN, et le Secrétaire d’État à la Défense et aux Anciens combattants, Hubert FALCO, est désormais inscrit sur deux plaques commémoratives, qui ont été dévoilées et que le Recteur Dalil BOUBAKEUR, présent lors de la cérémonie, a décrit comme “l’achèvement de la dernière pierre de la Mosquée de Paris”.

 

Bundeswehr---Strasbourg-2010.jpg

Soldats de la Bundeswehr à Strasbourg, le jeudi 11 septembre 2010 (source photographique - Le Figaro)

 

Ainsi, la date du 11 novembre n’est plus, de nos jours, une commémoration figée et déterminée dans et par le passé. Elle restera toujours l’anniversaire d’un fait historique profondément ancré dans notre Histoire. Mais avec le passage des générations, elle se transforme en un symbole de renouveau: celui de la réconciliation et de l’amitié franco-allemande comme en témoigne la participation aux commémorations du Jägerbataillon 291 de la Bundeswehr à Strasbourg. Un symbole de patriotisme intergénérationnel, aussi, entre l’hommage rendu au sacrifice de la jeunesse de 1914/1918, mis en relation avec celui des jeunes Parisiens de 1940, et dont la valeur de l’exemple est à destination de l’actuelle jeunesse en ce jour de novembre 2010. Enfin, un symbole de reconnaissance historique que notre pays doit à ses autres soldats - ceux issus de son empire colonial d’autrefois -, qui sont venus mourir pour sa liberté.

 

Cimetiere-francais-en-Macedoine.jpg

Cimetière militaire français en Macédoine, le jeudi 11 novembre 2010 (source photographique - Le Figaro)


Groupe Facebook 2

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Agenda-Commémorations
commenter cet article

commentaires

windows 7 home premium 01/08/2014 10:38

Anniversary Armistice solda still remain as a deadliest conflicts in every heart of French citizens. Thousands of innocent people lost their life during this conflict. So in every November soldiers give tribute to the young soldiers who lost their life in this conflict.

FLOCH 11/12/2010 17:25



FLOCH TleS1


 


                Le 23 novembre 2010 les classes de Tle S et ES du lycée Galilée
ont pris le car afin de visiter le 402° régiment d’artillerie de Châlons-en-Champagne. Cette sortie pédagogique avait pour but de développer le lien Armée-Nation dans le cadre de l’enseignement
de l’éducation civique juridique et sociale.


Les militaires du 402e Régiment nous avaient préparés un programme
d’activités afin de pouvoir découvrir les principales armes qui constituent leur Régiment (Hawk et Mistral) et leur entrainement  à exécuter des
missions en équipe. Notre programme était constitué d’une présentation général de l’armée, des armes, d’une séance de simulateur de misions sur ordinateur ainsi que l’emballage des cadeaux pour
les enfants de soldats.


                Nous avons découvert dans un premier temps le système d’arme
MISTRAL qui consiste à assurer  la défense anti-aérienne à basse altitude. Il est autonome, son énergie vient d’une pile. Pour pouvoir s’entrainer et
se perfectionner les militaires utilisent un simulateur que nous avons pu d’ailleurs  essayer  pour
pouvoir se mettre dans la peau d’un militaire pendant quelques instants.


                Dans un second temps  on nous a présenté le système d’arme HAWK. C’est un missile anti-aérien conçu pour détruire des missiles en vol. Il est entré en service en 1962 et a été
fabriqué en Europe Occidentale et au Japon.


                Ensuite, nous avons pu contribuer aux emballages des cadeaux de
noël pour les enfants de soldats actuellement en missions.


                Pour achever cette journée nous avons utilisé un simulateur
 qui permet de mettre en place l’organisation des missions et nous avons pu nous rendre compte très rapidement qu’une organisation au niveau des
armes, des hommes est obligatoire pour pouvoir être opérationnel lors des missions.


 


                Le métier des armes demande beaucoup de courage, de rigueur et
 d’implication afin de pouvoir être compétant dans son métier. Moi-même étant sœur d’un militaire dans l’Armée de Terre je peux me rendre compte de
l’emploi du temps d’un militaire, les attentes des supérieurs etc. Cela demande une grande implication aussi bien au niveau professionnel mais également au niveau personnel.



Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives