21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 19:01
LA FRANCE SE DONNE UN QUATRIÈME SNLE

Cherbourg---Mars-2008.jpgNicolas Sarkozy inaugurant le SNLE Le Terrible à Cherbourg, le vendredi 21 mars 2007

    Après Le Triomphant, Le Téméraire et Le Vigilant, inauguré en 2004, notre pays est sur le point de lancer son quatrième Sous-Marin Nucléaire Lanceurs d’Engins de nouvelle génération (SNLE-NG) : Le Terrible. Aujourd’hui, le Président de la République, Nicolas Sarkozy, s’est rendu à Cherbourg où il a présenté Le Terrible. Ce dernier ne sera, cependant, opérationnel qu’en 2010.

    Ce bâtiment s’inscrit dans la doctrine de
dissuasion nucléaire à laquelle la France reste profondément attachée, et servira au sein de la Force Océanique Stratégique (FOST). Par rapport aux 3 autres SNLE de sa génération (le Vigilant, le Triomphant, le Téméraire), le Terrible pourra, à partir de 2010, tirer le missile M 51 d’une portée de 8000 km contre 6000 km pour les missiles M 45 actuels. En d’autres termes, le Terrible sera capable de frapper n’importe quel point de la planète quelle que soit sa zone d’opération. En matière de furtivité, il réalise également l’exploit technique d’être 1000 fois plus silencieux que ses prédécesseurs.

Tranche-Le-Terrible.jpgUne tranche du Terrible en construction aux chantiers de la DCNS à Cherbourg

    Le Terrible est l’aboutissement de toutes les technologies de pointe actuelles, et sa construction a nécessité 14 millions d'heures de travail. Il produit en énergie l’équivalent de la production d’une centrale EDF, de quoi alimenter une ville de plus de 100 000 habitants. Il déplace 14 000 tonnes, et le missile M 51 qu’il va prochainement mettre en œuvre pèse le poids d’un
char Leclerc (56 tonnes). Le M51 sera capable de franchir la distance Paris-Marseille en moins de 5 minutes…

    Seules les grandes puissances nucléaires et maritimes peuvent s’offrir ce type de sous-marins qui, jusqu’à preuve du contraire, constitue l’épine dorsale de leur dissuasion nucléaire. Les SNLE français assurent une veille permanente de 12 mois sur 12 dans le monde entier. Nous en avons toujours un à la mer, dont l’itinéraire de mission reste secret. 85% des 300 têtes nucléaires françaises sont emportées par ces sous-marins, les 15% restants étant sous la responsabilité de l’
Armée de l’Air.

SNLE-Le-Terrible.jpg

Source : DE LA GRANGE (Arnaud), « Le Terrible, nouveau fleuron de la dissuasion française », in Le Figaro du jeudi 20 mars 2008.


Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Éducation à la Défense
commenter cet article

commentaires

Anonyme 17/04/2008 21:38

De très impressionantes performances!Pour sûr, voilà qui laissera de quoi songer avant de prétendre que la France à oublié ses enjeux stratégiques...Reste à espérer qu cet appareil n'est que le premier d'une série de vaisseaux en mesure de nous faire entendre au delà de l'Europe.

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives