14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 08:08

Propagande - Panzer IV

 

14 août 1941-14 août 2011. Il y a 70 ans c’était la Deuxième Guerre mondiale. Notre pays était occupé, et l’Europe était à feu et à sang. Document historique important, la Charte de l'Atlantique fonde les principes sur lesquels le droit international devait se construire au lendemain de la guerre. Il témoigne de la volonté des puissances anglo-saxonnes - alors que les États-Unis n'étaient pas encore en guerre - de reconstruire un ordre mondial fondé sur le respect des nations, des peuples et des frontières, une plus grande solidarité économique et la sécurité collective. La création de l'Organisation des Nations Unies (ONU) en 1945 (traité de San Francisco) s'inspirera directement de cette déclaration commune. Julia et Nicolas de la  classe de 1ère S2 nous racontent la Charte de l'Atlantique.


Tigre---Message-2.jpg

 

LA CHARTE DE L'ATLANTIQUE (14 AOÛT 2011)


La charte de l'atlantique est un document regroupant une série de principes devant servir au maintien de la paix et de la sécurité internationale ecrit le 14 aout 1941 par le président américain F.D. Roosevelt (1933-1945) et le premier ministre anglais Winston Churchill (1940-1941). Ce document écrit "quelque part en mer" arrive à un point culminent de la seconde guerre mondiale où les victoires de l'allemagne nazis domine encore. Ce document n'était pas un traité entre deux puissances. Ce n'était pas non plus une expression définitive et officielle de leurs vues sur la paix. C'était uniquement, de la part de deux hommes d'État, une affirmation, comme l'indiquait le document, « de certains principes communs, à la politique nationale de leurs pays respectifs » et sur lesquels ils fondaient leurs espoirs d'un avenir meilleur pour le monde.  La charte comprend 8 articles: 


1.« Leurs pays ne cherchent pas un quelconque élargissement, territorial ou autre »
2.« Ils désirent ne pas voir de changement territorial ne s'accordant pas avec la volonté librement exprimée des peuples concernés »
3.« Ils respectent le droit des peuples à choisir la forme du gouvernement sous laquelle ils souhaitent vivre ; et ils souhaitent voir le droit de souveraineté et l'autodétermination restauré à ceux qui en ont été privés par la force »
4.« Ils s'efforceront, dans le respect de leurs obligations existantes, de favoriser la jouissance par tous les États, grands ou petits, vainqueurs ou vaincus, de l'accès, à égales conditions, à l'échange et aux matières premières du monde qui sont nécessaires à leur prospérité
économique »
5.« Ils désirent apporter la plus entière collaboration entre toutes les nations dans le domaine économique avec l'objectif de sécurisation, pour tous, l'amélioration des normes de travail, le progrès économique et la sécurité sociale»
 

6.« Après la destruction finale de la tyrannie nazie, ils espèrent voir s'établir une paix qui offrira à toutes les nations les moyens des logements en toute sécurité au sein de leurs propres frontières, et qui donnera l'assurance que tous les hommes où qu'ils habitent puissent vivre leur vie à l'abri de la peur et du besoin  » 

7.« Une telle paix devrait permettre à tous les hommes de traverser les hautes mers et les océans sans entraves» 

8.« Ils croient que toutes les nations du monde, pour des raisons aussi bien réalistes que spirituelles doivent en venir à abandonner l'utilisation de la force. Puisque aucune future paix ne peut être maintenue si les armements terrestres, maritimes ou aériens continuent à être employés par les nations qui menacent ou peuvent menacer, d'agression en dehors de leurs frontières, ils croient, en attendant la mise en place d'un système plus large et permanent système de sécurité générale, que le désarmement de telles nations est essentiel. Ainsi ils aideront et encourageront toutes autres mesures susceptibles d'alléger pour les peuples épris de paix le l'écrasant fardeau des armements. »

 

Julia et Nicolas


Bibliographie


1- "La seconde guerre mondiale" DICTIONNAIRE ENCYCLOPEDIQUE volume 2, Larousse, 1994, page 1378.


Charte-de-l-Atlantique.jpg

 

 

Commémorations 1941-2011


* 8 juin 1941. Chloé et Lisa – L’opération Exporter

* 15 juin 1941. Adrien et Romain – La bataille de Sollum

* 22 juin 1941. Charles et Loïc - L'opération Barbarossa

* 7 juillet 1941. Alexis et Louis - La création de la LVF

* 10 juillet 1941. Bérenger et Cécile - La bataille de Smolensk

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Julia et Nicolas (1ère S2) - dans Agenda-Commémorations
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives