16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 21:29

Propagande - Panzer IV

 

16 août 1941-16 août 2011. Il y a 70 ans c’était la Deuxième Guerre mondiale. Notre pays était occupé, et l’Europe était à feu et à sang. L'Ocean Vanguard fut mis à flot le 16 août 1941, et ce lancement inaugura une série de plus de 2000 bâtiments destinés à soutenir l'effort de guerre des alliés occidentaux. Ces cargos de types différents eurent pour originalité de pouvoir être construit très rapidement. À partir de modules préfabriqués, ils étaient assemblés et mis à flot en une semaine. Le nom d'Henry KAISER est resté attaché à ce tour de force industriel, devenu symbole de la puissance économique américaine durant le conflit. Connu sous le nom générique de "Liberty ships", ces cargos firent pencher la balance dans le camp allié au moment où la bataille de l'Atlantique  (1) décimait dangereusement la flotte de commerce britannique. Fournissant l'indispensable transport logistique naval à des armées de plusieurs millions d'hommes, les Liberty ships rendirent possible, entre autres, le débarquement de Normandie mais aussi les multiples débarquement dans les îles du Pacifique. Symboles économiques et industriels, ils sont aussi les symboles de la maritimisation de la Deuxième Guerre mondiale et de l'émergence  - avec les porte-avions - de la thalassocratie américaine. Jennifer et Thibaut de la classe de 1ère S2, nous racontent cette grande aventure.

 

(1) Cf. La vidéo infra.

Tigre---Message-2.jpg

 

LE LANCEMENT DE L'OCEAN VANGUARD - 16 AOÛT 2011

 

En 1936, l'American Merchant Act est adoptée par le Congrès des Etats-Unis. Elle crée le United States Maritime Commission. Cette dernière subventionne la construction de 50 navires marchands commerciaux à utiliser par la marine en temps de guerre comme soutien. Ce nombre est doublé en 1939 et en 1940, on compte 200 navires de plus. Cette même année, le gouvernement britannique commande 60 navires à vapeur américains pour remplacer les pertes de guerre et  renforcer la flotte marchande. Ainsi, le Congrès des États-Unis, en mars 1941,vote la loi Lend-Lease destinée à aider la Grande-Bretagne à financer les acquisitions. Le premier navire de classe océanique, l'Ocean Vanguard, est lancé le 16 août 1941. Avec les 13 autres premiers de ces navires, ils sont nommés les Liberty Ships à partir du 27 septembre 1941.


Leur structure est plus simple et éprouvée bien qu'elle respecte certaines contraintes. En effet, elle se compose de trois groupes d’éléments: coque, propulsion et navigation. La coque se compose d’une partie centrale à laquelle s’ajoutent un avant sans teugue et un arrière sans dunette. Ainsi, l’évolution peut s’effectuer juste en allongeant simplement la partie centrale d’une ou de plusieurs tranches, sans autre modification. Ensuite, la propulsion est assurée par une machine alternative à vapeur chauffant au mazout, fiable et robuste, accouplée à une seule hélice. La navigation est effectuée de la passerelle qui domine un "château" placé au milieu pour donner accès au chargement de trois cales avants et d'une ou deux cales arrières. Les premiers navires étaient construits en environ 230 jours, mais la moyenne est ensuite descendue à 42 jours et parfois beaucoup moins.

 

Ces cargos avaient pour but de ravitailler les forces alliées, lors la bataille de l'Atlantique (1939-1945). En effet, un seul pouvait transporter 2.840 jeeps, 440 réservoirs, ou 230 millions de cartouches de fusil. Ils transportaient ainsi la plus grande variété de cargaisons possibles: des locomotives et chars d’assaut aux avions et aux camions Cette variété de cargaisons allait de la configuration en pétrolier à celle de transport de troupes avec un minimum d'aménagements de détail. De même, chaque navire Liberty a été manœuvré par un équipage de 45 marins et de 35 canonniers pour la défense qui ont exploité les systèmes de communications et d'armes. Ils étaient rapides à construire avec un faible coût de production. Ainsi, ils sont devenus le symbole de la puissance de l'industrie de guerre des États-Unis. Pour reconstituer sa marine marchande, le gouvernement français reçut 75 bâtiments qu'il pouvait louer à des armateurs. D'autres pays alliés reçurent aussi leur contingent de Liberty ships. Ces bâtiments ont eu plusieurs vies, de la guerre d'Indochine à la guerre d'Algérie, où ils furent réquisitionnés, durant l'été 1962, pour évacuer en masse, d'Alger et d'Oran, les rapatriés d'Algérie.Le dernier Liberty ship construit en septembre 1945, servit comme barge industrielle pour les flottilles de pêche en Alaska.


Jennifer et Thibaut


Bibliographie


Gérald Guétat, Liberty ship, ETAI, 2001

La saga des Liberty ships in Le chasse-marée n° 47, 1990

 

 

Commémorations 1941-2011 

 

* 8 juin 1941. Chloé et Lisa – L’opération Exporter

* 15 juin 1941. Adrien et Romain – La bataille de Sollum

* 22 juin 1941. Charles et Loïc - L'opération Barbarossa

* 7 juillet 1941. Alexis et Louis - La création de la LVF

* 10 juillet 1941. Bérenger et Cécile - La bataille de Smolensk

* 14 août 1941. Julia et Nicolas - La Charte de l'Atlantique



La Bataille de l'Atlantique 

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Jennifer et Thibaut - dans Agenda-Commémorations
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives