14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 06:41

Midway   "First hit at Midway" par Paul RENDEL


1942-2012. Il y a 70 ans la Deuxième Guerre mondiale entrait dans sa troisième année. Le conflit est devenu planétaire. On se bat sur quasiment tous les continents: en Europe, en Afrique, en Asie, en Océanie. Mers et océans deviennent de véritables champs de bataille qui s’étendent désormais “au-delà de l’horizon” avec le développement sans précédent du combat aéronaval. Après une période de brutales conquêtes, les puissances de l’Axe se heurtent à un raidissement allié sur tous les fronts. 1942 est une année en suspens où les armes résonnent partout, et où de grandes batailles terrestres et aérovanales sont livrées. Le monde retient son souffle: l’Axe est-il sur le point de l’emporter ou assiste t-on au début du redressement allié?

 

Du 22 décembre 1941 au 14 janvier 1942 se tient à Washington la première grande conférence interalliée entre Britanniques et Américains depuis l'entrée en guerre de ces derniers. Devant un conflit qui s'étend désormais au monde entier, la conférence dite d'Arcadia fixa une stratégie globale. En guerre dans deux directions continentales différentes et opposées, les États-Unis devaient choisir - alors que leurs ressources n'étaient pas encore pleinement mobilisées - un théâtre d'opérations prioritaire. L'Asie pouvaient être celui-ci compte tenu du traumatisme causé par l'attaque de Pearl Harbor, compte tenu également du fait que le territoire américain était plus directement exposé. Sous la pression de Winston S. CHURCHILL, la priorité fut en fait attribuée au théâtre d'opérations européen: "Germany first!" Considérée comme la puissance la plus dangereuse, l'Allemagne nazie semblait sur le point de triompher en ce début d'année 1942, et sa victoire en Europe aurait eu des conséquences géostratégiques incalculables.

 

La rencontre fut l'occasion de mettre sur pied un commandement unique en Europe. Surtout, le choix de l'adversaire prioritaire conditionnait aussi les ressources allouées et fixait une stratégie qui n'était pas la même selon que les États-Unis privilégiaient soit l'Asie, soit l'Europe. Désormais, en désignant l'Allemagne comme étant cet ennemi prioritaire, la bataille de l'Atlantique montait en intensité et la préparation d'un débarquement en Afrique était lancée. En contrepartie, les forces alliées du Pacifique devaient temporiser. Les Britanniques retirèrent leurs moyens navals pour se concentrer sur la Méditerranée, quant aux États-Unis, ils étaient contraints de rester sur la défensive alors que dans le même temps les Japonais se rapprochaient dangereusement de l'Australie. Ce fut l'US Navy, alors en première ligne, qui eut à souffrir d'un manque de moyens dans un premier temps: nombre de ses bâtiments devaient alors être concentrés dans l'Atlantique, et mobilisés pour le prochain débarquement africain.

 

Ufkun, élève de la 2nde 6, nous raconte cette rencontre anglo-américaine fondamentale que fut la conférence d'Arcadia.


Tigre---Message-2.jpg

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les Alliés vont se réunir lors de multiples conférences pour établir des stratégies et des buts de guerre communs. Cependant, de nombreuses divergences entre les trois hommes (Churchill, Roosevelt, Staline) vont rendre difficile la recherche de solutions communes. Dans ce travail, nous avons essayé de parcourir les différentes conférences pour voir comment Churchill, Roosevelt et Staline sont parvenus à des compromis. Il est ressorti que les désaccords et les idéologies différentes des trois Grands ont pu être surmontées par leur but de guerre commun: la capitulation inconditionnelle de l’Allemagne. Mais une fois ce but atteint, la coopération n’a plus lieu d’être et la Guerre froide n’est pas loin…

 

Conférence de Washington (22 décembre 1941 - 14 janvier 1942). Suite à l'attaque surprise de Pearl Harbor et l'entrée en guerre des Etats- Unis, a lieu une rencontre entre Churchill Roosevelt et leurs chefs militaires respectifs à la Maison Blanche. Cette conférence a pour but la coopération alliée, la stratégie à employer pour combattre Hitler et donc la capitulation allemande. À la conférence d'Arcadia, il est décidé le débarquement en Afrique du Nord, la relève des troupes anglaises en Irlande du Nord et en Islande. Cette réunion conduit également à la signature de la déclaration des Nations Unies (le 1er janvier) qui réaffirme les principes approuvés par la Charte de l'Atlantique.

 

Ufkun

 

COMMÉMORATION 1942

 

Marjorie - Le Victory program (6 janvier 1942)

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Ufkun - dans Agenda-Commémorations
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives