12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 10:57
Le Général Petraeus en réunion de travail à Paris (source photographique: Ministère de la Défense nationale)

    Actualité chargée sur le front de la contre-insurrection avec le passage du Général David H. PETRAEUS à Paris lundi 9 et mardi 10 février. Celui-ci a été reçu par le Ministre de la Défense, Hervé Morin, à l’Hôtel de Brienne dès son arrivée. Au menu des discussions figuraient la stratégie des États-Unis en Afghanistan, et la coopération UE-États-Unis en matière de lutte contre la piraterie. Officiellement, le général américain n’était pas venu pour négocier l’envoi de renforts français en Afghanistan, mais officiellement seulement…

    Commandant le CENTCOM, c’est-à-dire le grand commandement régional américain en charge du Moyen-Orient et de l’Asie centrale, le Général PETRAEUS a commandé les forces de la coalition en Irak de l’hiver 2007 à l’été 2008. Théoricien et praticien de la doctrine de contre-insurrection américaine ou COIN (1) – largement inspiré de la réflexion du Français David Galula -, PETRAEUS a mené avec succès la contre-offensive du “Surge” voulue par George W. Bush, et qui a abouti à la pacification actuelle de la plus grande partie de l’Irak. Rappelons que cette pacification a permis aux élections régionales irakiennes de se tenir la semaine dernière, contribuant à l’ancrage démocratique de l’Irak.


Le Général Petraeus en réunion de travail à Paris (source photographique: Ministère de la Défense nationale)

    Pour PETRAEUS, la stratégie face au terrorisme doit être globale en dosant subtilement l’action politique et l’action militaire, la première devant l’emporter sur la seconde. La meilleure stratégie est donc celle de l’anaconda qui étouffe lentement sa victime, ici les insurrections irakienne et afghane dont il faut tarir les resources, désorganiser le système logistique, éliminer les chefs, tout en dissociant les insurgés extrémistes de ceux à qui l’on peut encore tendre la main; surtout de gagner le coeur des populations. Dans cette perspective le Général PETRAEUS a également rencontré, au cours de sa visite parisienne, le Chef d’État-major des Armées (CEMA) Jean-Louis GEORGELIN avec qui il a eu deux réunions de travail.

Le Général Petraeus en réunion de travail à Paris (source photographique: Ministère de la Défense nationale)

    Et comme pour rappeler l’urgence de la nécessaire convergence des stratégies afin de remporter la victoire en Afghanistan - et de manière générale face aux conflits asymétriques auquel l’Occident est de nos jours plus que jamais confronté -, nous venons d’apprendre la mort d’un de nos officiers en Afghanistan. Hier, mercredi 11, un convoi franco-afghan est tombé dans une nouvelle embuscade à proximité du village de Deh-e-Manakah (2). Constitué d’éléments du 4ème bataillon d’appui de la 1ère brigade du 201ème corps de l’Armée Nationale Afghane (ANA) accompagnés de leur OMLT française, le convoi a été stoppé par un IED qui a tué le Capitaine Patrice SONZOGNI du 35e Régiment d’Artillerie Parachutiste (35e RAP) ainsi que son interprète afghan. Le Brigadier-chef Trevor RODRIGUES du 35e RAP a également été grièvement blessé. Pris sous le feu des Talibans juste après l’explosion de l’IED, le convoi a pu être dégagé grâce à l’intervention de deux avions A10 Warthog et d’un hélicoptère d’attaque AH 64 Apache américains.

    Le Brigadier-chef a été évacué par un hélicoptère médicalisé américain sur la base de Bagram. Toujours est-il que la mort de ce Capitaine porte à 26 le nombre de nos soldats tombés en Afghanistan. La France est donc plus que jamais engagée dans une guerre qu’elle ne veut pas encore nommer comme telle, et si les pertes américaines, britanniques et canadiennes sont bien plus élevées que les nôtres, notre pays doit d’ores et déjà s’habituer à ce que le nombre de ses soldats blessés et tués augmente lui aussi sensiblement. Cela n’aura de sens que si ces morts seront acceptés par notre société comme des morts utiles et malheureusement nécessaires pour prix de la stabilisation de l’Afghanistan, de notre sécurité face au terrorisme, de la sécurité internationale avec la stabilisation aussi du Pakistan.

    Plus que jamais soutenons nos soldats et leurs alliés. Nos pensées iront aujourd'hui à la famille du Capitaine SONZOGNI et du Brigadier-chef RODRIGUES, mais aussi à celles de leur interprète et des soldats afghans tombés ce jour-là.




(1) Acronyme pour Counter Insurgency dont le Général PETRAEUS a fait rédiger le field manual 3-24 en décembre 2006 peu de temps avant son envoi en Irak.
(2) Village situé sur la route entre Kaboul et Gardez dans la RC-East.

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Éducation à la Défense
commenter cet article

commentaires

Ménesglad 27/02/2009 18:18

Vous êtres donc professeur. et je pense que vous êtes monsieur Nguyen. Mon père était professeur d'histoire. Je travaille moi aussi dans une école sur Paris. Je serai curieux de savoir comment vous avez pu monter un tel site surtout avec l'accord des élèves et des parents d'élèves. Quelle chance ! Je peux vous dire que j'ai aussi réfléchi il n'y a pas longtemps à faire une initiation à l'Esprit de Défense au sein des écoles primaires en tant qu'animateur (j'ai aussi mis les liens concernant les accords signés entre le Ministère de la Défense et l'Education nationale). C'est mission impossible, vu les tendances politiques, je serais immédiatement traité de réactionnaire et de fasciste ! Surtout avec certaines associations de parents d'élèves. Comme je l'ai dit dans mon post consacré au livre "L'Armée racontée aux enfants" (dans Esprit Défense - Posts), ce serait quasiment vouloir former des "Jeunesses hitlériennes" aux yeux de certains ! Autre coïncidence, j'ai dansé durant des années à Brunoy et Epinay-sous-Sénart au Centre d'Etude Chorégraphique qui existe toujours, mais ne porte plus ce nom. Peut-être avez vous entendu parler de cette école prestigieuse où tous les danseurs de l'Opéra venaient chaque année participer au Gala d'une rare qualité. Le doyen et créateur de l'école, à l'époque, s'appelait Monsieur Lux et il montait chaque année un French Cancan avec des enfants de 8 à 15 ans qui était aussi - sinon plus professionnels - que ceux du Moulin Rouge. D'ailleurs les gens du métier s'extasiaient et il passa plusieurs fois à la télévision chez Jacques Martin à "Incroyable mais vrai". Monsieur Lux fut mon Maître, m'enseignant tout ce que je sais aujourd'hui physiquement parlant. Certaines des élèves de cette école ont d'ailleurs monté une autre école de danse à Comb-la-ville il y a une vingtaine d'années. Je pense qu'elle existe toujours. En effet j'ai un profil qui pourrait plaire à des jeunes vu mon éclectisme artistique qui mixe la part physique, intellectuelle et créative. Bientôt je mettrai en ligne un Court-Métrage intitulé "Fureur" qui devrait beaucoup leur plaire. (vous touverez des photos sur Face book http://www.facebook.com/home.php?#/profile.php?id=1157516375 en regardant mon album photo et sur mon site perso vous avez deux biographies de mon parcours avec de nombreuses photos également dans "Quelques mots sur moi" : http://www.pascaldelaunay.com/Dans la présentation de votre site, je vois aussi que vous faites de nombreuses conférences et vous parler du Vietnam. Mon premier post concernait "Apocalypse Now" et "Putain de Mort" le livre de Michael Herr : http://menestreletgladiateur.blogspot.com/search/label/Cin%C3%A9%20livres%20musique%20th%C3%A9%C3%A2tre...Voilà, gardons en effet contact, et au plaisir de mieux vous connaître. Pascal Delaunay

Enseignant Défense 27/02/2009 11:25

Votre parcours atypique et la manière dont vous assumez et défendez vos idées parleront à mes élèves. J'en suis sûr... Restez en lien donc, et au plaisir de vous retrouver.

Ménesglad 27/02/2009 11:09

Content que vous ayez apprécié ce résumé. Je vous signale que j'avais déjà fait de la publicité pour votre site dans mon article sur Soldats de France : http://menestreletgladiateur.blogspot.com/search/label/Esprit%20D%C3%A9fense%20%28Posts%29Vous avez un site magnifique et j'espère qu'il donnera des idées à tous ceux qui défendent les valeurs républicaine. Personnellement, je ne suis pas un spécialiste de Défense, un artiste, surtout un écrivain aujourd'hui, un peu atypique simplement concerné par l'avenir de mon pays, de la démocratie et du monde. A ce titre je suis passionné par les fonctionnements humains et Girard est une mine d'or incontournable. Bonne continuation et à bientôt.Pascal

Enseignant Défense 27/02/2009 08:24

Merci, Pascal, pour ce résumé très intéressant sur René Girard. N'hésitez pas à mettre en lien sur ce blog, comme vous l'avez fait, vos articles relatifs à la Défense. Nos lecteurs apprécieront.Amicalement.

Ménesglad 26/02/2009 12:00

Bonjour,Peut-être serez-vous intéressé par la Théorie de René Girard sur les mécanismes de la Violence qui est aujourd'hui de grande actulalité aux regard des "rivalités mimétiques" qui se développent de par le monde.J'en ai fait un résumé sur mon blogCordialement

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives