12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 07:52
    La chaîne de télévision M6 diffuse ce soir, à partir de 20.40, un reportage d'Amélie DEVELAY dans le cadre de son émission hedomadaire "Zone interdite". D'une durée de 1.35, le reportage nous plonge dans la scolarité de l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr à travers la trajectoire de quatre élèves officiers: Guillaume et Anaïs intégrant l'ESM en 1ère année; Christian et Anaïs finissant leur 3e année.

    Créée par Napoléon Bonaparte en 1802, l'ESM de Saint-Cyr Coëtquidan - dont la devise est "Ils s'instruisent pour vaincre" - fait partie des grandes Écoles. Défilant tous les 14 juillet en ouverture mais derrière une autre grande École - l'École Polytechnique -, l'ESM est considérée comme la "maison mère" des officiers de l'Armée de Terre. On y entre par concours (1); la formation dure trois années à l'issue desquelles les jeunes lieutenants choisissent leur Arme (Gendarmerie, Infanterie de Marine, Cavalerie, Artillerie, etc.).

    On entre jeune à Saint-Cyr avec pour perspective une véritable carrière d'officier dans l'Armée de Terre. D'abord comme chef de section ou de peloton, puis comme commandant d'unité (compagnie ou escadron). L'avancement est quasi automatique jusqu'au grade de Capitaine. Par la suite, les plus brillants obtiennent le brevet du Collège Interarmes de Défense (CID) qui leur ouvre un grand commandement ou des fonctions de haut niveau. C'est également la voie pour accéder aux grades d'officiers généraux (2).

    À voir, donc, ce soir "Un an à Saint-Cyr. À l'École des Chefs de l'Armée française."

(1) Saint-Cyr est la seule école d'officiers, avec l'École Militaire Interarmes (EMIA) également située à Coëtquidan), à proposer une voie d'entrée littéraire au concours. Dans la Marine et l'Armée de l'Air, les concours d'entrée sont exclusivement scientifiques.
(2) "Général" étant davantage une appellation qu'un grade au sens strict.


Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Éducation à la Défense
commenter cet article

commentaires

Sylvain loganadin 09/09/2009 01:03

j'ais vu ce reportage, j'aurai du intégrer cette école mais j'ai choisi finalement d'aller au lycée galilée pour faire AbiBac, j'ai un petit regret en voyant ce reportagemais je ne regrette  aucun  choix

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives