6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 17:22
MORT D'UN 31e SOLDAT FRANCAIS

Comme nous l'annoncions avant-hier, un convoi militaire français de 7 véhicules ayant pour mission de sécuriser l'axe Nijrab/Bagram a été attaqué à l'IED. L'attaque a eu lieu à mi-parcours, dans les environs du village de Showkhi. Constitué d'éléments d'Infanterie de Marine et du Génie, le convoi comptait une cinquantaine de soldats. Dans l'action, un VAB fut détruit et son pilote - le Caporal Johan NAGUIN - fut tué sur le coup. 9 autres militaires furent blessés dans cette action dont 4 très grièvement. Ils furent rapatriés d'urgence par un avion médicalisé de l'US Air Force sur la base américaine de Ramstein en Allemagne, un vaste hub cargo d'où ils furent acheminés à l'hôpital de Landstuhl. C'est à Landstuhl (au Sud-Ouest de Ramstein) que se trouve, en effet, le plus grand hôpital militaire américain hors États-Unis qui, depuis 2003 notamment, accueille de nombreux blessés en provenance d'Irak et dispose d'un service de traumatologie grave.

Caporal-chef Thomas ROUSSELLE
   
Sur les 4 soldats grièvement blessés, les diagnostics médicaux ont été, dès vendredi, pessimistes pour deux d'entre eux. Ainsi, venons-nous d'apprendre le décès du Caporal-chef Thomas ROUSSELLE du 3e RIMa, qui était le radio-tireur du VAB détruit. L'IED a donc visiblement frappé la partie avant du véhicule. Mort des suites de ses blessures, le Caporal-chef ROUSSELLE était marié et père d'une fille de 3 ans. Le Caporal Johan NAGUIN était, lui, père d'un garçon de 18 mois.

Caporal Johan NAGUIN

Rapatriement en France des corps des Caporaux Johan NAGUIN et Thomas ROUSSELLE le mardi 8 septembre 2009 (source: Le Figaro)
   
Nous saluons le 3e RIMa déjà endeuillé par la mort au combat d'Anthony BODIN, et nous nous associons à la douleur des épouses et des familles de Johan NAGUIN et de Thomas ROUSSELLE. Alors que l'issue de la guerre en Afghanistan reste très incertaine, et que le chiffre de nos pertes va en s'accroissant, plus que jamais le lien entre la société civile et les forces armées a besoin d'être renforcé. Au-delà de la mort de nos soldats, c'est la fragilité de nos sociétés civiles surmédiatisés qui est directement visée par nos ennemis "sans visages". Nos opinions publiques, oublieuses et versatiles, peuvent rendre inutile un sacrifice que nos soldats, eux, ont accepté depuis longtemps. Travaillons à ce que cela ne se produise pas.

Vallee-d-Alasai-2---Vendredi-6-fevrier-2009.jpg
Soldats français en vallée d'Alasay. Sur le VAB au deuxième plan, on distingue bien le radio-tireur servant une mitrailleuse de 12,7 mm. Buste dehors, il est particulièrement exposé en cas d'explosion d'un IED.  Des tourelles téléopérées commencent à équiper les VAB dont la haute garde au sol et la "légèreté" de la caisse atténueraient les effets de souffle d'un IED.  Inversement, la faiblesse du blindage en fait un véhicule vulnérable

Groupe Facebook 2

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Éducation à la Défense
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives