27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 19:13

    Aujourd’hui se déroulait, dans la base navale de Toulon, la 7e édition de la Journée annuelle du Sous-Marin (JSM), une journée dédiée à nos forces sous-marines. La France est une puissance sous-marine de premier ordre avec 4 Sous-marins Nucléaires Lanceurs d’Engins (SNLE) et 6 Sous-marins Nucléaires d’Attaque (SNA). Les premiers sont de grosses unités de 110 sous-mariniers. Ils constituent le fer de lance de notre dissuasion nucléaire. Leur propulsion est nucléaire, leur armement également (1). Les seconds - de taille plus réduite (72 sous-mariniers) - sont à propulsion nucléaire, mais leur armement reste conventionnel. Les SNA sont particulièrement polyvalents avec, cependant, la mission majeure d’assurer la sécurité des SNLE en mission ou à l’entraînement.

    Forte de 3600 hommes et de 10 bâtiments, les forces sous-marines françaises sont, donc, organisées en deux parties. Les 4 SNLE sont le coeur de la Force Océanique Stratégique (FOST) qui, elle, constitue la deuxième composante de nos Forces Nucléaires Stratégiques (FNS). C’est cette composante navale qui est la plus importante, et c'est sur elle que se fonde l’essentiel de notre capacité de dissuasion. La Marine est l'Armée qui, aujourd'hui, permet plus que jamais la sanctuarisation du territoire national, alors que la France continue de rester un pays de culture et de tradition continentales.

    C’est le Vice-Amiral d’Escadre Jean-François BAUD, commandant la FOST, qui a présidé aujourd’hui cette 7e JSM dont le thème était l' "Histoire du sous-marinier”. À cette occasion était invité Alexandre SHELDON-DUPLAIX, un chercheur du Service Historique de la Défense (SHD) que l’Enseignant Défense connaît bien pour le croiser régulièrement dans les fonds d’archives du Département de la Marine sis dans le château de Vincennes. M. SHELDON-DUPLAIX est, par ailleurs, l’auteur d’une très récente “Histoire mondiale des porte-avions.”


(1) Les missiles M45 seront très bientôt remplacés par des M51. Les M45 et M51 sont des missiles balistiques stratégiques mer-sol à changement de milieu de type MIRV (Multiple Independently targetable Reentry Vehicle). Les missiles MIRV sont des vecteurs emportant plusieurs ogives, et capables de frapper simultanément plusieurs objectifs.



Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Éducation à la Défense
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives