25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 06:40

 

La campagne libyenne place davantage sous les projecteurs des médias et l'attention générale notre Armée de l'Air et notre Marine, cette dernière notamment dans sa composante aéronavale. Il n'est a priori pas question d'engager des forces terrestres, quand bien même  - et ne soyons pas naïfs - des unités de forces spéciales sont déployées depuis plusieurs semaines sur ce théâtre d'opérations. Leur mission est essentiellement de faire de la désignation d'objectifs (par illumination laser par exemple), et de continuer à renseigner le commandement directement du sol. Ainsi, la Grande Bretagne a t-elle reconnue la présence de SAS sur le sol libyen, laissant également sous-entendre que d'autres forces spéciales d'autres pays seraient aussi à la manoeuvre... On ne peut s'empêcher de penser à quelques unités du COS.

 

Toujours est-il que l'Armée de Terre est la grande absente des événements libyens. Fortement mise à contribution en Afghanistan, au Liban et en Côte d'Ivoire - pour ne citer que ces théâtres d'engagement - principalement touchée par les pertes humaines qui affectent nos forces armées, l'Armée de Terre vient de diffuser son clip 2011 destiné à assurer une nouvelle campagne de recrutement.

 

Mêlant une approche technique et des effets de style cinématographiques destinés à rendre l'animation dynamique, ce film est en phase avec ce que les jeunes d'aujourd'hui ont l'habitude voir sur les écrans, grands comme plus petits. En ce sens, il est une nouvelle réussite en matière de communication. Mis en relation avoir le nouveau site de la Marine nationale, dont nous nous faisions l'écho récemment, il montre combien nos forces armées ont aujourd'hui compris l'importance de la communication moderne, s'en sont appropriées les techniques, et en maîtrisent la méthode (1).

 

Cependant - et tout au long du film - la forme ne se substitue pas au fond, et le message de ce clip 2011 ne triche en rien sur la réalité de l'engagement dans l'Armée de Terre, à savoir une existence  dangereuse, une existence de rigueur et de discipline, d'efforts continus, et de dépassement de soi. Le haut degré de technicité et de modernité de notre Armée de Terre, bien illustré, est mis en parallèle avec les valeurs cardinales de nos combattants: l'audace et le courage, l'humilité et l'exemplarité. Fait nouveau et remarquable, la réalité de la mort et des blessures n'est plus cachée et apparaît nettement.

 

Saluons ce clip qui présente de manière efficace et pédagogique, en quelques minutes seulement, la complexité de l'engagement militaire. D'abord individuel, celui-ci prend son sens dès qu'il s'inscrit dans une dimension géopolitique globale, que viennent illustrer des missions aussi diverses qu'elles nous montrent une Armée de haut niveau, capable d'actions de combat comme d'interposition et de pacification. De nos jours, un jeune homme comme une jeune femme qui entre dans l'Armée de Terre, vivra un entraînement physique et technique permanent sur fond de projection en OPEX. À cela ajoutons les missions de protection du territoire, qui viendront alourdir une disponibilité constamment réclamée. Cela s'appelle une vocation.

 

(1) Dans cet ordre d'idée, l'opération Harmattan est très vraisemblablement la première opération de guerre dans l'histoire de l'Armée française où l'on assiste à une communication de masse quotidienne, quasiment en direct. Depuis samedi dernier, date du début de l'opération, le MINDEF a communiqué sept fois sur la situation, soit en moyenne un bulletin d'information par jour. Un dossier "Intervention en Libye" a été mis en ligne avec trois grandes rubriques: les "interventions des autorités," les "activités opérationnelles" et les "articles liés". L'ensemble étant illustré par de nombreuses photographies (de qualité). Si cette communication reste très institutionnelle, son degré est inédit. À titre de comparaison, si les opérations afghanes font aussi l'objet d'une certaine transparence, elles sont annoncées après coup, une fois l'opération terminée. Ce qui, par ailleurs, se justifie pleinement...

 

Groupe Facebook 2

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Éducation à la Défense
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives