16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 19:48
SOUTIEN ET SOLIDARITÉ POUR NOS TROUPES ENGAGÉES DANS LE MONDE

Voir l'album de la journée en cliquant sur la photographie ci-dessus

Le projet pédagogique “La Nation et son Armée”

    “La Nation et son Armée” est le projet pédagogique que le pôle relais Défense du Lycée Galilée met en place à partir de cette année. Conduit par M. NGUYEN, Professeur d'Histoire, il est l’aboutissement d’une réflexion et d’un certain nombre d’activités qui se sont perfectionnées depuis 2006, date à laquelle le Lycée Galilée a disposé d’un enseignant relais Défense officiellement investi. Avec ce projet pédagogique, l’Éducation à l’Esprit de Défense opère désormais dans un cadre de travail et de réflexion solidement ancré autour de plusieurs actions fortes, qui lui donnent une substance et une âme. La première de ces grandes actions se tenait aujourd’hui au Musée des Invalides à Paris.


L’association Solidarité Défense

    Chaque année l’association Solidarité Défense de l’Amiral (2S) Jacques LANXADE organise au mois de novembre une opération de confection de colis pour le Noël des troupes alors en OPEX (opération extérieure). Association civile et non militaire, contrairement à “Terre fraternité” par exemple, Solidarité Défense exprime, par ce genre de manifestation, ce que devrait être la nature profonde du lien entre l’Armée et la Nation. À savoir que l’initiative de la solidarité à l’égard de nos soldats ne doit pas provenir du milieu militaire lui-même (1), mais avant tout de la société civile.

L'Amiral Jacques LANXADE a été le Chef d'État-major du Président François MITTERRAND de 1989 à 1995. De 1995 à 1999, il sera Ambassadeur de la France en Tunisie
   
    Entreprise remarquable, l’action de Solidarité Défense en partenariat avec l’Éducation nationale a, jusqu’à présent, essentiellement consisté en une opération de “Dessins de Noël” réalisée avec les écoles primaires. Ainsi, depuis plusieurs années des dessins d’écoliers sont glissés dans les colis destinés aux soldats. Cette initiative ne dépassait cependant pas l’enseignement primaire, et elle restait peu connue - voire non relayée du tout - dans l’enseignement secondaire. Or, chaque année l’association manque de bénévoles pour confectionner des milliers de cartons à l'approche de Noël.

    Les choses commencent cependant à changer. Dès l’année dernière un collège avait déjà fait intervenir une classe de 3e pour venir en aide aux bénévoles de Solidarité Défense. Aujourd’hui, ce fut au tour du Lycée Galilée de Combs-la-Ville de relayer cette opération de soutien aux troupes, devenant ainsi le premier lycée de France à participer à l’action “Colis de Noël pour nos soldats”. 60 élèves de deux classes de 2nde et 6 accompagnateurs sont ainsi venus, ce lundi 16 novembre, accomplir un geste de solidarité, de civisme et de patriotisme, dont nous ne pouvons qu’espérer qu’il sera reconduit, et qu’il montrera la voie à d’autres lycées et collèges.

L’action “Colis de Noël pour nos soldats”

    Tôt réveillés pour être sur le départ dès 7.00 et affronter les embouteillages franciliens, les lycéens de Galilée ont été accueillis dès 9.15 par le Général Henri-Bernard BULIT, Secrétaire général de Solidarité Défense, et le Général Bruno BRITSCH, ancien Secrétaire général de l’association, qui tenait pour l’occasion le rôle de guide et de conférencier pour la visite du Musée. Les élèves furent, dès leur arrivée, divisés en deux groupes, le premier étant affecté à la confection des colis dans la Salle des Colonnes; le second effectuant un circuit de visite dans le Musée. Après le déjeuner - dans les salles à manger de l’hôpital des Invalides - les groupes furent inversés.

Le Général Bruno BRITSCH (au premier plan) et le Général Henri-Bernard BULIT accueillent les élèves du Lycée Galilée

    Concernant la confection des colis, les lycéens furent répartis en six équipes immédiatement encadrées par les bénévoles. Cette année, le colis se composait d’un sac à dos dans lequel était ajouté un vêtement de pluie de type K-Way, des chocolats, une carte de téléphone, des cartes de voeux à envoyer, un dessin d’enfant et un message du Président de la République (voir infra). Vingt sacs à dos constituaient un carton, immédiatement refermé, étiquetté, mis sur palette, et embarqué dans un camion par des militaires. Dans les deux jours, tous ces colis devaient rejoindre l’aéroport Charles-de-Gaulle et quitter la France.

Lycéens et bénévoles de l'association Solidarité Défense ont travaillé ensemble dans les chaînes de confection des colis

    Le dynamisme, la célérité et le sérieux des lycéens, visiblement conscients du sens et de la portée de leur action, entraîna une interruption des chaînes de confection le matin, durant vingt minutes, faute de cartons suffisants… D’aucuns, parmi les plus solides physiquement, donnèrent même un coup de main l’après-midi pour charger quelques cartons dans le camion. Des cartons dont les élèves ne manquèrent pas de remarquer les destinations: Kosovo, Tadjikistan, Afghanistan… Opérations PAMIR, Épidote, Héraclès… Quand bien même furent-ils préparés dès le mois de septembre dans le cadre de notre engagement en Afghanistan, c’est toute une géographie mondiale de nos théâtres d’opérations extérieurs (TOE) qu’ils perçurent devant ces piles de cartons.



    Activité plus classique, tout en se réalisant dans la décontraction et la bonne humeur, la visite du département des “Armures et armes anciennes” – le matin pour la 2nde 4, l’après-midi pour la 2nde 1 – avait pour objectif de mettre les élèves en contact avec le Moyen-Âge dont le cours d’Histoire du programme de Seconde (2) sera le dernier de leur scolarité consacré à cette période, à l’exception de ceux qui choisiront plus tard des études d’Histoire à l’Université.

    L’Armée, qui ne fut pas insensible à cette démonstration de solidarité et de civisme, vint
remercier et féliciter les élèves du Lycée Galilée en les personnes du Général d’Armée Elrick IRASTORZA, Chef d’État-major de l’Armée de Terre, et du Général d’Armée (2S) Bruno CUCHE, Gouverneur des Invalides. Impressionnés par le dynamisme des lycéens, leurs aînés de Solidarité Défense ne tarirent pas non plus d’éloges à leur endroit. Ils furent, ainsi, très chaleureusement remerciés par l’Amiral LANXADE et le Général BULIT (3), et une photographie de groupe autour du Général CUCHE clôtura cette belle journée.

    Merci, donc, aux élèves de 2nde 1 et de 2nde 4 qui, par leur tenue et leur travail, sont venus renouveler le lien entre la Nation et ses forces armées. Ils ont, par la même occasion, participé directement au rayonnement de leur établissement scolaire. L’opération “Colis de Noël pour nos soldats” est la preuve qu’il est tout à fait possible de faire vivre concrètement le lien Armée-Nation. Que ce genre d’action pédagogique occupe une place légitime et de choix dans l’enseignement et l’apprentissage de notions comme le civisme et la solidarité nationale. Bien plus, la confection de ces colis participe concrètement à la patiente reconstruction d’un patriotisme dont la communauté scolaire est dépositaire qu’elle en soit consciente ou non.

Ballet d'hélicoptères militaires sur l'esplanade des Invalides le jour même en l'honneur du passage à Paris du Président irakien Jalal TALABANI

Remerciements de l’Enseignant Défense


    Nous ne pouvions, enfin, terminer sans remercier la Proviseure de notre lycée, Madame Marie-Martine SALLES, dont le soutien sans faille a grandement aidé à ce que cette manifestation se réalise.

    Un remerciement aussi aux accompagnateurs qui, emportés par le tourbillon des élèves, se sont tous retrouvés soit dans les chaînes de confection soit dans la manutention des cartons… Myriam WAMBST, enseignante en mathématiques, surprise de découvrir les élèves de 2nde sous un autre éclairage. Marie-Hélène CAMY, agent administratif au Lycée Galilée. Arnaud RICHARD, jeune parent d’élève qui a tenu à suivre cette action pédagogique. Il en a retiré un riche contact avec les lycéens. Pascal DELAUNAY, animateur scolaire de la Ville de Paris. Jacques PLANTARD, membre de la Maison du Combattant et du Citoyen, et Correspondant Défense de la municipalité. L’Enseignant Défense du Lycée Galilée aura également une pensée à l’endroit du Chef d’Escadrons (H) François COLOMBANI, Président de l’AOR de Melun, et du Capitaine de vaisseau (R) Thierry GAUROY, Président du CCACR 77, dont le soutien moral et les nombreuses discussions ont également aidé à la conduite de l’opération “Colis de Noël pour nos soldats.”


(1) Quand bien même la reconnaissance d’une armée envers les siens est-elle toujours une première nécessité, voire un devoir moral indispensable. Nous voudrions également attirer l’attention de nos lecteurs sur un portail d’informations et de services intitulé “Communauté Défense”. Conçus et animés par d’anciens militaires et familles de militaires, ce portail propose des renseignements d’ordre pratique, des aides dans les démarches administratives, des offres de reconversion professionnelles, etc. à l’ensemble de nos militaires d’active. L’initiative - inédite - est suffisamment originale dans le paysage français pour être signalée.
(2) “La Méditerranée au XIIe siècle”.
(3) Chaque élève reçut, en cadeau de l'association, un sac à dos avec des chocolats.

Carte du Président Nicolas SARKOZY que chaque soldat en OPEX recevra avec son colis

Groupe Facebook 2



Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Fiches et dossiers
commenter cet article

commentaires

Menesglad 19/11/2009 10:38


Bonjour à tous.
Ce fut une merveilleuse journée passée en compagnie des élèves de Seconde que j'ai enfin pu découvrir physiquement après de nombreux échanges sur ce blog.
Le Lycée Galilée se trouve maintenant être pionnier en matière d'Esprit Défense, de lien Armée-Nation, d'action civique et patriotique envers la France et nos Soldats qui, accomplissant de
difficiles et dangereuses missions hors de nos frontières, ont plus que jamais besoin du soutien de la Nation et du peuple.
Vous, jeune et nouvelle génération, serez, j'en suis sûr, plus à même de comprendre les réalités meurtrières du monde, les enjeux que nous devront affronter demain et qui demanderont
inévitablement courage et abnégation ; vous ne commettrez pas l'erreur de la génération de 68, ingrate et égoïste, qui humilia ceux qui donnèrent leur vie afin qu'ils puissent naître dans
un pays libre et débarrassé du fascisme. Vous ne crierez jamais qu'il faut "jouir sans entraves" au mépris de l'Histoire, de la Civilisation et de votre Pays, ce pays que vous devrez construire
afin qu'il devienne plus noble et meilleur, mais sans naïveté ni idéalisme suicidaire. Vous en serez les garants.
Vous, jeunes de 15 et 16 ans qui avez contribué avec enthousiasme à rendre cette journée mémorable, vous saurez être plus responsables, moins individualistes et lâches : vous vous battrez dans tous
les sens du terme afin que lutter contre tous les "fascismes", qu'ils soient politiques ou religieux. Ce sera votre responsabilité pour l'avenir : garder les yeux ouverts, ne jamais oublier ceux
qui ont donné leur vie pour vous et ceux qui la donne encore.
Merci à tous, j'ai été fier d'être avec vous comme je suis fier d'avoir aidé nos Soldats, Soldats de la République française et de la Liberté, héritier d'idéaux qui ont changé le monde et doivent
continuer de le faire, sans démagogie ni faiblesse.
Pascal Delaunay


Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives