28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 13:21
"MÉMOIRES D'ALGÉRIE"

UNE EXPOSITION DE LA MAISON DU COMBATTANT ET DU CITOYEN


   
    Espace d’Afrique du Nord peuplé par les populations berbères dès le Néolithique, ce qui devait devenir plus tard l’Algérie a été romanisé durant l’Antiquité avant d’être islamisé à partir du VIIIe siècle après JC. La domination arabe laissa place à la domination turque à partir du XVIe siècle, époque où les Espagnols s’intéressèrent également à l’Algérie.


    C’est, cependant, avec la conquête française au XIXe siècle, que naît l’Algérie moderne. La confrontation entre CHARLES X et le Dey HUSSEIN, suite à un d’un différend commercial et diplomatique, conduisit à une expédition militaire le 14 juin 1830. À la tête d’un corps expéditionnaire de 37 000 hommes, l’Amiral DUPERRÉ et le Maréchal BOURMONT prirent le contrôle des principaux ports situés sur la côté algérienne. L’expédition, menée sans projet politique particulier, laissa l’opinion publique française indifférente. Dans un premier temps, elle se limita à une occupation restreinte de parties du littoral. L’intérieur des terres était laissé à des chefs locaux vassalisés.

L'Émir Abd EL-KADER. Portrait d'Ange TISSIER (1852)
   
    C’est la révolte d’un de ces chefs contre la présence française, l'émir Abd EL-KADER, qui devait conduire à une occupation totale de l’Algérie au terme d’une guerre de huit années. Soutenu par le Sultan du Maroc, Abr AR-RAHMAN, Abd EL-KADER fut finalement vaincu. Il fallut, cependant, à la France près d’un quart de siècle encore pour pacifier complètement le territoire. Un des aspects de cette pacification fut, alors, l’installation de premiers colons sur les terres confisquées, notamment des Alsaciens et des Lorrains au lendemain de la défaite française de 1870 face à la Prusse.


    Cette vague de colonisation devait faire de l’Algérie notre grande colonie de peuplement au XXe siècle. C’est à partir de cette époque que la France devait imprimer sa marque politique et culturelle sur l’Algérie. En dépit d’une terrible guerre coloniale (1954-1962), qui fut vécue comme une violente déchirure entre les deux sociétés, le lien historique demeure fort entre la France et l’Algérie encore de nos jours.

    C’est cette Histoire que la Maison du Combattant et du Citoyen retracera du 11 au 28 novembre 2009 à travers “Mémoires d’Algérie”, une superbe exposition organisée dans les salons de l’Hôtel de Ville de Combs-la-Ville par Madame Luce LARCADE.

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans La Maison du Combattant
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives