7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 20:15

UN SERGENT DU 2e REP TUÉ EN AFGHANISTAN

 

Plusieurs soldats de l’OTAN ont été tués en Afghanistan ces derniers jours. C’est en ce lundi, cependant, que la journée fut particulièrement meurtrière avec la mort de dix soldats dont un sergent du 2e Régiment Étranger Parachutiste (2e REP). Avec le 1er RHP et le 17e RGP, le 2e REP est le régiment qui constitue l’ossature du GTIA Surobi.

 

Alors que l’OTAN est en train de planifier une prochaine opération pour cet été - dont l’objectif sera de nettoyer la province de Kandahar (sud Afghanistan) -, la stratégie reste par ailleurs au contrôle progressif et permanent du terrain. À partir de postes avancés - les Combat Outpost ou COP dont plusieurs portent le nom de soldats tués -, les forces de la coalition rayonnent dans les vallées avoisinantes. Leur mission est triple à savoir aider à l’installation des forces afghanes qui devront le plus rapidement possible assurer le quadrillage du terrain, assurer un contact avec les autorités locales, et apporter une aide au développement des populations.

 

C’est dans ce contexte qu’a eu lieu l’affrontement d’aujourd’hui dans la vallée de Tagab, (province de Kapisa) aux alentours du village de Payendakhel. Depuis samedi, le GTIA Surobi ainsi qu’un kandak afghan - soit une force de 700 hommes – est en opération dans ce secteur (opération Altor Libecciu). Alors que des médecins français organisaient, cette après-midi, une aide auprès de la population du village de Payendakhel, des insurgés, qui tentaient de s’infiltrer, entrèrent en contact avec une unité placée en protection. Au cours de l’action, le Sergent Konrad RYGIEL fut tué par un tir de lance-roquettes, et trois autres légionnaires furent blessés tandis qu’intervenaient deux hélicoptères de combat Tigre et deux F15 Eagle américains.

 

Rappelons que cette aide au développement comme ces opérations visant à sécuriser les populations tout en les détachant de l’insurrection – qu’elle soit talibane ou non -, sont vitales pour faire basculer le cours du conflit. Elles s’inscrivent dans la stratégie élaborée par le Général McCHRYSTAL, et la réaction des insurgés montrent combien ils en perçoivent le danger pour leur cause.

 

Le décès de ce sous-officier porte à 43 le nombre de nos soldats tombés en Afghanistan, dont 7 depuis le début de l’année 2010. Fait significatif: alors que l’idée reçue voudrait que la majeure partie de nos pertes le soient par le fait des IED, 22 de nos combattants sont tombés au cours de combats, et seulement 8 lors d’embuscades impliquant des IED.

 

Cache d'armes

Cache d'armes découverte le 1er juin en vallée d'Uzbin. C'est à partir de munitions de calibre divers mais aussi de stocks d'engrais que les insurgés fabriquent les terribles IED, dont la dissémination constitue l'une des caratéristiques du champ de bataille afghan (source - Ministère de la Défense)

 

Nous rendons hommage à ce 43e sacrifice, et adressons notre plus sincère témoignage de soutien à la famille et aux proches du Sergent Konrad RYGIEL.

 

Insigne 2e REP

Groupe-Facebook.jpg

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Éducation à la Défense
commenter cet article

commentaires

Ménesglad 08/06/2010 17:37



Encore un... Qu'il repose en paix après avoir eu le courage de mourir pour la France comme ses illustres prédécésseurs.



Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives