25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 13:00

remise de lettres

Devant une partie de l’assemblée, la présidente nationale de l’ARIA a présenté l’association qui œuvre notamment pour faciliter l’intégration des nouveaux arrivants

 

L’ARIA ou Association de Réflexion, d’Information et d’Accueil des familles de militaires en activité, a été fondée en 1992. En relation étroite avec le MINDEF qui la subventionne, l’ARIA s’intéresse tout particulièrement à l’intégration de la communauté militaire (conjoints, familles mais aussi militaires eux-mêmes) dans la vie quotidienne. Elle développe une réflexion ainsi que des actions concrètes sur les questions du logement, de l’emploi et de la reconversion, de la scolarité, voire de l’illetrisme de certains soldats… L’ARIA, dont la Présidente est Madame Béatrice CAMBOURNAC, produit des rapports écoutés de l’institution militaire. Constituée de bénévoles conjoints de militaires, l’ARIA a son siège à Paris, mais elle dispose d’antennes locales en province, dont celle de Mailly-le-Camp.

   

Cette dernière antenne, réunie autour de Laurence HIZETTE, Anne DEVENNE, Sophie MOISSENET, Angélique ROCQUE, Aline PRÔNE, Valérie BERNARD, Fabienne LIARDET, Françoise MONNOT et Céline BLOT, a organisé le jeudi 18 novembre dernier un cercle de réflexion sur le lien Armée-Nation auquel était invité l’Enseignant Défense du Lycée Galilée.  Nous en reproduisons le compte rendu par Laurence HIZETTE.


Groupe Facebook 2

 


LE CERCLE DE RÉFLEXION DE L'ARIA DE MAILLY-LE-CAMP - QUE DEVIENT LE LIEN ARMÉE-NATION?

 

Jeudi 18 novembre, les bénévoles de l’antenne ARIA (Association de Réflexion, d’Information et d’Accueil des familles de militaires en activités) proposaient, après 3 mois de préparation, un Cercle de réflexion et d’information sur le « Lien Armée-Nation », en présence de la Présidente de l’ARIA, Mme Béatrice Cambournac et du Colonel Dutroncy, commandant le CENTAC (Centre d’entraînement au Combat). Si les familles du personnel de la Défense ne sont pas encore représentées en nombre, les bénévoles étaient flattées de la qualité des intervenants. Aussi des représentants des mairies, écoles, associations patriotiques, clubs et comités locaux participant au lien Armée-Nation avaient fait le déplacement.

 

Pour entrer dans le vif du sujet, M. Nghia Nguyen, enseignant en histoire au Lycée Galilée de Combs-la-Ville (77), également ancien auditeur de l’IHEDN (Institut des Hautes Études de la Défense nationale) a présenté un historique du lien Armée-Nation. La seconde partie de son intervention a mis en avant la loi (peu connue des professeurs), qui rend obligatoire l’enseignement de Défense dans les établissements du second degré des premier et second cycles. Très investi dans cette mission, l’enseignant a montré à travers des photos de nombreuses activités mises en place avec ses élèves.

 

Conférence

À partir du tableau du peintre Édouard Detaille - "le rêve" (1888) -, M. Nguyen a montré toute la complexité attachée à l'expression "lien Armée-Nation"


M. Bernard Mattei, chargé de communication du Centre du Service National pris le relais sur l’organisation et le programme des JAPD (journée d’appel et de préparation à la Défense).

 

Le Lieutenant-Colonel Gilles Aubagnac a par la suite exposé ses missions spécifiques et méconnues de Délégué Militaire Départemental (DMD) dans l’Aube, suivi du Correspondant Défense M. Alain Fremaux de Poivres.

 

Enfin le Capitaine Aurore Moussy, officier communication a exposé la politique de communication et de recrutement des armées.

 

Avant de conclure, les bénévoles ont brièvement montré à travers un diaporama le large panel d’associations, de blogs, de sites communautaires et d’ouvrages recensés sur le développement du lien Armée-Nation, travail réalisé en collaboration avec M. Nguyen. C’est en présence de M. Vidal, représentant marnais du CIDAN (Association Civisme Défense Armée Nation), que les bénévoles ont annoncé leur volonté de participer au « Trophée Civisme et Défense » du CIDAN destiné à récompenser les meilleures actions entre les populations civiles et les militaires.

 

Si le programme était chargé, il s’est avéré bien utile car nombreuses ont été les surprises au cours de cette soirée enrichissante, au dire des participants. Ce qui est apparu évident à l’issue du cercle, c’est que le lien armée-nation ne laisse pas indifférent, qu’il peut prendre différentes formes, et qu’il a évolué avec le temps et surtout depuis la suspension de la conscription. Sous ce nom ou sous un autre, il est à renouer, à réinventer, à remodeler. Les missions du DMD, l’existence d’une loi (n° 97-1019 du 27 octobre 1997) obligeant l’enseignement de la Défense nationale et européenne, l’obligation de désigner un correspondant Défense au sein des conseils municipaux de toutes les communes de France, la suspension et non l’arrêt du service militaire, voici quelques points plus qu’importants qui ont été éclaircis lors de cette soirée, permettant ainsi de faire avancer les choses. Des projets de développement du lien devraient découler de cette soirée. Les bénévoles ont invité chacun à se servir dans la large documentation mise à leur disposition sur le sujet avant de partager le verre de l’amitié et d’échanger à nouveau sur le sujet.

 

Laurence Hizette

 

 

5

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Comptes rendus
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives