18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 13:33

 

Aimer l'ArméeVoilà un livre qui se lira très vite, le temps d’un court voyage, moins du fait de sa minceur et de l’étroitesse de ses pages, que du fait de la passion qu’il nous fait d’emblée partager. Le mot « passion », qui s'inscrit d'ailleurs dans le titre, trace bien la démarche de l’auteur (1).

 

Le Général d’armée Henri BENTÉGEAT, né en 1946, a été le Chef d’État-Major des Armées (CEMA) de 2002 à 2006. Ayant eu en charge l’organisation générale des Armées, il a donc exercé la plus haute fonction au sein de l’institution militaire. C’est au terme d’une carrière exceptionnellement riche, avec une vue d’ensemble particulièrement pénétrante du monde militaire, et aussi pour y avoir consacré toute sa vie, que cet officier de haut vol se livre dans ce petit ouvrage.

 

Un petit ouvrage mais un ouvrage qui dit tout, du moins l’essentiel sur l’engagement militaire. L’exercice n’est pas technique nonobstant la compétence du Guerrier. 161 pages n’y suffiraient de toute manière, quand bien même l’auteur illustre t-il son propos de façon concrète et globale à la fois, étant capable de nous faire vivre l’expérience d’un marin à bord d’un bâtiment, d’un pilote d’avion de chasse dans son cockpit, où bien celle d’un simple fantassin. Autant de mondes et de compétences divers, de missions également, que le talent et la hauteur de vue de l’auteur parviennent à ramener autour de quelques idées aussi simples qu’elles sont fortes. Tout ceci est, cependant, décliné autour d’un seul acte: celui d’aimer… Le métier des Armes est ainsi réfléchi à travers treize courts chapitres, dont le point commun est d’aimer une valeur inhérente à la vie de tout soldat qu’il soit sur terre, en mer ou dans les airs. Le texte se présente ainsi:

  • Aimer servir
  • Aimer cette vocation
  • Aimer l’honneur
  • Aimer l’attente
  • Aimer l’effort
  • Aimer le jeu
  • Aimer le cérémonial
  • Aimer la fraternité
  • Aimer la solitude
  • Aimer l’égalité
  • Aimer être nomade
  • Aimer la liberté
  • Aimer la paix et la guerre

Le propos est audacieux, car plus que décrire les grandes caractéristiques de l’engagement militaire, l’auteur nous en délivre les principes et les valeurs cardinales. Il tranche avec l’air du temps, qui mêle avec complaisance la carrière militaire à la mort, la destruction brutale et la haine, oubliant ainsi la belle phrase de Jean de LATTRE de TASSIGNY qui disait que « les raisons de vivre sont autant de raisons de mourir pour sauver ce qui donne un sens à la vie ». Les esprits repus de ces conventions bornées et reçues n’aimeront pas ce livre dès sa couverture, mais ceux qui auront le courage d’y engager la lecture, découvriront une humanité aussi étonnante que profonde. Car Henri BENTÉGEAT, homme de guerre et d’action, est également un homme d’une grande culture littéraire. Ayant profondément vécu le métier de militaire, de Saint-Cyr jusqu'aux plus hauts honneurs républicains en passant par les grands commandements, la poésie lui a été d’un recours manifeste afin de trouver l’équilibre dans les épreuves. D’emblée, c’est avec sensibilité - et servi par une réelle plume littéraire -, que l’officier nous prouve que l’on peut-être homme de guerre tout en étant en paix avec soi-même.

 

On l’aura compris, avec Henri BENTÉGEAT, s’engager sous l’uniforme, quels que soient la trajectoire des carrières, les fonctions exercées, les niveaux de culture et de conscience, c'est avant tout une affaire de Vocation. On ne pourra mieux comprendre le sens profond de ce mot au fil des pages, la transcendance qui lui est consubstantielle, comme l’on voudrait que cette vocation puisse aussi exister pour d’autres métiers, à commencer pour celui de Professeur. Si les enseignants ont leur noblesse, il ne leur sera cependant jamais demandé de sacrifier physiquement leur existence pour la mission, au même titre que les autres serviteurs de l’État, à l’exception des policiers et des pompiers. Comme les soldats, ceux-là ont « un statut particulier dans la multitude de ceux qui servent. »

 

À la lecture du Général BENTÉGEAT, on ne pourra s’empêcher de penser à un autre ouvrage, celui du Général Éric BONNEMAISON - Toi ce futur officier (2012) -, qui ne s’adressait cependant qu’à des étudiants futurs officiers. Henri BENTÉGEAT, lui, parle à l’ensemble de la Nation et lui dit ce qu’elle doit à ses soldats pour peu qu’elle comprenne la transcendance de leur engagement. Un livre remarquable, donc, qui se lira avec le cœur et l’âme.

 

(1) (Henri) BENTÉGEAT, Aimer l’Armée. Une passion à partager, Paris, Éditions Du Mesnil, 2012, 162 p.

 

Groupe Facebook 2

FREMM---Message-2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Fiches et dossiers
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives