18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 14:51

Logo opération Serval

 

C'était au retour du dernier Rallye citoyen académique. Les élèves de la 2nde 7 avaient beaucoup apprécié ce premier contact avec soldats, gendarmes et pompiers. Une véritable sensibilisation sur des métiers plus représentés que connus mais, surtout, une réflexion inhabituelle sur l'engagement et le sacrifice auquel il peut amener.


La tâche n'était pas aisée. Elle nécessite une capacité d'abstraction peu courante lorsque l'on est encore en classe de seconde. Elle demande une attention si rapidement noyée dans les illusions de l'individualisme et de l'hédonisme quotidiens. Et puis il faut aussi du temps pour le professeur afin d'amener un tel sujet dans un contexte qui s'y prête, tout en évitant l'écueil de la moralisation. Merci José d'avoir bien voulu échanger ces quelques (mais précieuses) heures d'ECJS (1), qui m'ont permises de préparer (en catastrophe) ce rallye et, bien plus, d'en poursuivre la réflexion avec les élèves à travers un exercice improvisé d'écriture.


Jusqu'à présent l'exercice se faisait avec des élèves de niveaux supérieurs, au cours d'une préparation scolaire semestrielle, et à l'issue d'une journée d'immersion au sein d'une unité militaire. Avec les élèves de la 2nde 7, il fallut mobiliser l'actualité malienne et sa complexité géopolitique. On ne le dira jamais assez, mais les meilleurs cours sont souvent ceux que l'on improvise. Bien évidemment, à partir de connaissances maîtrisées et d'un peu de savoir faire... Quelques cartes pour expliquer la situation historique et géographique du Mali; d'abord à l'échelle nationale et locale puis avec un élargissement à l'échelle régionale. Rien d'exhaustif (impossible!), que des fondamentaux: relief, climat, peuplement et religions (terriblement classique!). En bref, dégager une perspective stratégique de la situation actuelle. Mais voilà que le questionnement des lycéens se fait plus précis. Et nos militaires que font-ils là-bas? Combien sont-ils? Est-ce aussi dur que la télévision semble le montrer? Sont-ils bien équipés? Et les morts, et les blessés? Qui sont les ennemis? Suffisamment de questions pour avoir envie d'écrire une lettre signée de son seul prénom à un soldat anonyme perdu entre Bamako et l'Adrar des Ifoghas. Suffisamment de questions pour trouver, à leurs âges, des mots dont la simplicité et la sincérité ne mentent pas.


Cette vérité, des militaires - loin de leur famille et de leur pays - l'ont profondément ressentie. Du général au soldat ils ont répondu à chaque élève, et à ce courrier en retour a été joint un album photographique ainsi que des poèmes. L'année étant déjà achevée pour les élèves de seconde, ces lettres (dont plusieurs ont été écrites à un même élève) seront distribuées à la rentrée prochaine. Nos lecteurs y sentiront le mal du pays, et la description des dures conditions de la vie combattante à commencer par une très forte chaleur qui rend tout mouvement avec un équipement de plusieurs dizaines de kilos vite insupportable. Avec ce courrier aussi inattendu que désintéressé, les lycéens ont surtout rappelé avec émotion le souvenir de familles et d'enfants éloignés (2). L'importance de l'envoi (une soixantaine de courriers) empêche de tout mettre en ligne. Aussi choisirons-nous, pour illustrer cette action civique et pédagogique, de ne présenter que la lettre du Général, du Lieutenant-colonel Philippe C et du Commandant Alexandre J. Les trois officiers s'adressant à l'ensemble des élèves de la 2nde 7.


Cette initiative, largement improvisée, montre qu'il suffit finalement de peu - comme pour beaucoup d'autres choses d'ailleurs dans l'existence - pour faire vivre ce lien essentiel (vital?) entre la Nation et ses Fils engagés au combat.

 

(1) Éducation Civique Juridique et Sociale.

(2) Notamment au travers de prénoms communs...

NB - L'Enseignant Défense remercie le Lieutenant-colonel Dominique MOREILHON, responsable de la Réserve citoyenne auprès du Gouverneur militaire de Paris, qui lui a permis de joindre rapidement les unités au Mali.

 

Logo Bleuet


Soldats-Mali.JPG

Soldats français au Mali


**********


Icône pdf 1

Lettre du Général

Icône pdf 1

Lettre du Lieutenant-Colonel Philippe C.

Icône pdf 1

Lettre verso du Lieutenant-colonel Philippe C.

Icône pdf 1

Lettre du Commandant Alexandre J.

Icône pdf 1

Lettre verso du Commandant Alexandre J.

 

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Comptes rendus
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives