25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 07:12

C-CLANET-et-Mdc-GIOT.jpg

 

Trop souvent brouillés entre représentations traditionnelles et poncifs idéologiques, les liens entre l’Armée et la Nation ne sont pas toujours faciles à saisir, d’où l’intérêt de cette étude de terrain demandée en 2011 par l’Institut de Recherche Stratégique de l’École Militaire de Paris (IRSEM) au Centre d’Étude de la Vie Politique Française (CEVIPOF ou Centre de recherche politique de Sciences Po). Trois chercheurs (1) sont ainsi allés interroger un millier d’élèves dans six lycées, sillonnant le pays entre Paris et Menton. L’ "Enquête sur les jeunes et les armées : images, intérêts et attentes" nous montre que la perception de l’institution militaire par la jeunesse est largement positive nonobstant la persistance d’un clivage idéologique (2) les jeunes se définissant de droite lui étant plus favorables que ceux se définissant de gauche (pp. 42-43). L’ "antimilitarisme" des années 1970/1980 semble être passé de mode, la suspension du service militaire ayant certainement contribué à ce recul. Surtout, l’armée figure comme étant l’institution qui bénéficie de la plus grande confiance au sein de la jeunesse, devant l’institution scolaire pourtant elle aussi bien classée (85% contre 78% pp. 31-32).

 

L'étude du CEVIPOF et de l'IRSEM laisse cependant apparaître un paradoxe à travers une méconnaissance et un manque d'intérêt général de nos jeunes à l'endroit de leur défense militaire, quand bien même la raison d’être, comme la finalité, des forces armées ne sont-elles pas remises en cause (pp. 52-56). La contradiction n'est, en fait, qu'apparente: le premier phénomène expliquant assez largement le second, ce que nous n'avons cessé de vérifier au sein de nos classes et de nos enseignements au Lycée Galilée. Quelles que soient les actions pédagogiques EDUC-DEF menées depuis des années, que cela soit dans une salle de cours ou à travers une sortie, les lycéens se sont très majoritairement inscrits dans une position d'ouverture et d'intérêt plutôt que d'hostilité. Tous chantent en début d'année l'hymne national, et c'est sans préjugés qu'ils découvrent une Éducation à la Défense qui, trop souvent, n'a pas été abordée en collège... Si d'aucuns peuvent y témoigner une certaine indifférence - qu'ils partagent au demeurant avec d'autres disciplines scolaires... -, nombreux sont également ceux qui, à un moment ou à un autre, expriment un intérêt pouvant aller jusqu'à une volonté d'engagement dans les forces armées. En résumé, nous pourrions dire que nos jeunes sont très largement ignorants des choses de la Défense (comme des affaires du Monde), ce qui est plutôt normal eu égard à leur âge. Ignorance n'est cependant pas défiance, et ils sont dans leur très grande majorité en attente de savoir et de réflexion. Ces derniers ne doivent pas être déçus, mais c'est ici que se situe le véritable problème à savoir la réticence, voire l'hostilité encore de nos jours, de certains enseignants à vouloir enseigner la Défense au nom de schémas militants et idéologiques aussi dépassés que contestables.

 

L'enquête de Ronald HATTO, d'Anne MUXEL et d'Odette TOMESCU vient donc fort à propos. Officiellement présentée le 7 novembre dernier au CEVIPOF, en présence des généraux Benoît ROYAL, Robert de CREMIERS et Nicolas de LARDEMELLE, elle dresse un état des lieux qui ne manquera pas de nourrir directement la réflexion des enseignants relais Défense de notre académie comme d'ailleurs. Ces derniers pourront la télécharger ci-dessous.

 

Icône pdf 1 Rapport final: "Les jeunes et les armées: images, intérêts et attentes"


(1) Ronald HATTO, Anne MUXEL et Odette TOMESCU.
(2) Le clivage par sexe est également sensible, les garçons étant plus réceptifs que les filles sur le sujet.

 

FREMM---Message-2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Éducation à la Défense
commenter cet article

commentaires

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives