5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 11:16
LES ECUEILS DE LA PENSÉE


    Lutter contre le négationnisme est un défi majeur, et très vraisemblablement l’un des plus difficiles à relever, pour les enseignants d’Histoire de collèges et de lycées. Le négationnisme est à distinguer du révisionnisme, terme avec lequel il est souvent confondu. Mis à part des acceptions spécifiques à resituer dans le contexte d’écoles historiques précises, le révisionnisme reste une attitude tout à fait normale et reçue en Histoire dans la mesure où la science historique est elle-même interprétation, et qu’aucun récit historique n’est définitif.

    Le négationnisme, lui, procède d’une toute autre démarche qui n’a rien de scientifique quand bien même chercherait-elle à vouloir s’en donner une apparence. Le négationnisme répond avant tout à une démarche IDÉOLOGIQUE très souvent rencontrée aux extrêmes politiques – gauche comme droite – et, qui par une instrumentalisation perverse de l’Histoire, tente de NIER UN FAIT, de lui dénier toute réalité historique.

    La volonté de nier la destruction des communautés juives d’Europe à partir de 1941 par les nazis, a été et continue d’être l’exemple le plus représentatif du négationnisme dans lequel donnent, par antisémitisme ou antisionnisme - ou les deux confondus -, aussi bien des voix d’extrême droite que d’extrême gauche. Il ne faut  pas oublier pour autant les autres victimes du négationnisme à savoir les Arméniens, les Rwandais...

    Cependant à côté du négationnisme, nous trouvons une autre démarche: le CONSPIRATIONNISME ou la tentation de voir et de fabriquer des complots partout dans le monde et dans l’Histoire. Comme le négationnisme, le conspirationnisme manipule l’Histoire et les faits, et déforme la réalité à des fins idéologiques. Encore une fois, nous ne pourrons nous empêcher de revenir vers les exemples totalitaires du XXe siècle qu’ils soient nazis ou communistes.


New-York le 11 septembre 2001
    Plus proche de nous, les conspirationnistes s’en sont pris à la réalité des attentats du World Trade Center, non qu’ils remettent en cause les faits en eux-mêmes – attaques qui ont bien eu lieu selon eux -, mais leurs origines. Ainsi, les attentats qui ont frappés les États-Unis le 11 septembre 2001 ne seraient pas le fait d’Al Qaida – une invention commode de l’administration Bush -, mais un véritable complot de l’extrême droite américaine. Tout y est: manoeuvres militaires, explosifs cachés dans les tours, personnes juives prévenues juste avant les explosions afin qu’elles puissent se mettre en sûreté, montages vidéos, enquête révélant l’impact d’un missile et non d’un avion… Thierry Meyssan, conspirationniste notoire et fondateur du Réseau Voltaire, est resté la figure de proue de cette thèse.

    Parce que les attentats du 11 septembre 2001 demeurent les événements déclencheurs de la guerre mondiale contre l’hyperterrorisme – et plus particulièrement de l’actuel conflit en Afghanistan -, une mise au point s’imposait d’autant plus qu’il n’est pas rare que des élèves de Terminales me posent la question de la vraisemblance de ces attaques.


    J’invite donc les élèves à venir consulter sur le site d’information indépendant “Rue89” un dossier réalisé par des étudiants de deuxième année du Centre de Formation des Journalistes (CFJ). Ces derniers, encadrés par Pascal Riché (un ancien journaliste de Libération), ont fait un travail d’enquête intitulé: “Le vrai et tous les faux complots du 11 septembre”. Le mérite d’une telle enquête - étayée par des documents techniques, des vidéos et des archives - est de montrer toute la difficulté à expliquer la VÉRITÉ face à des propos simplistes et pervers.

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Éducation à la Défense
commenter cet article

commentaires

Enseignant Défense 12/02/2009 19:44

Mais les intérêts des "Meyssan and Co" sont si particuliers...Très heureux de te retrouver, ici...

Frédéric 12/02/2009 09:53

Alors que des étudians français ont vu le boeing survoler la région de Wahington avant de s'écraser sur le Pentagone, cela n'a pas l'air d'intéresser les Meyssan and Co...

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives