26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 14:45

PALWASHA ET JAWID, DEUX ADOLESCENTS AFGHANS

 

Images-blog-3-6673.JPG

De gauche à droite: Madame Françoise HOSTALIER, Palwasha et Monsieur Mahamad YOUSSEF

 

Le vendredi 24 septembre 2010, le Lycée Galilée accueillait Palwasha AFFABUDDIN et Abdul Jawid SAFAR, deux adolescents afghans de 13 et 14 ans. Ils étaient accompagnés du Directeur de l’ONG afghane Aschiana, M. Mahamad YOUSSEF, de Mme Françoise HOSTALIER, ancienne Secrétaire d’État à l’Enseignement et actuel député du Nord, et de Mme Loïse LANXADE représentante de l’association Solidarité Défense.

 

Ambassadeurs de l’opération “Graine de paix, un autre regard sur l’Afghanistan” (1), de passage en France pour une courte semaine, Palwasha, Jawid et M. YOUSSEF ont, pendant plus de deux heures, croisé leur regard meurtri avec celui des lycéens de la 1ère S2. Ces derniers ont été choisis du fait de leur participation, l’année dernière, à l’opération “Colis de Noël pour nos soldats en OPEX” organisée par Solidarité Défense. Choisis aussi parce qu’ils eurent l’occasion, un semestre durant, de travailler sur l’Afghanistan et de se questionner sur le sens à donner à l’engagement de nos forces armées dans ce pays depuis 2001.

 

Youssef-Jawid.jpg

M. YOUSSEF et Jawid

 

L’échange se réalisa en anglais, l’interprète n’ayant pu accompagner les adolescents afghans en dernière minute. Surpris par cette déconvenue, les élèves de la 1ère S2  ne s’en sont pas moins prêtés au jeu, doublant une expérience humaine particulièrement forte en un exercice d’échange linguistique qui aurait ravi plus d’un professeur d’Anglais! M. YOUSSEF joua le rôle d’interprète anglo-dari, laissant à Mme HOSTALIER, Mme ROBIN (Proviseure), et M. NGUYEN (Enseignant Défense), le rôle de traducteurs franco-anglais.

 

Présentant quelques uns de leurs dessins, Palwasha et Jawid firent rapidement comprendre à nos élèves combien leur vie était différente de la leur. Différente moins du fait de la distance géographique (5500 km) ni de l’émerveillement quasi enfantin de Jawid devant les voitures et les routes de notre pays, que du fait de la dureté de leur situation. Ainsi, les dessins de la jeune Palwasha décrivent une police particulièrement violente envers les enfants abandonnés dans les rues de Kaboul. Nonobstant, l’action de l’ONG Aschiana, qui tente de les scolariser, Jawid et Palwasha sont encore obligés de partager leur emploi du temps entre les études et le travail dans la rue pour faire vivre leur famille. Elle vend des gants de toilette, il lave des voitures.

 

Portant sur des aspects aussi bien familiaux que relevant de la vie en général en Afghanistan, l’échange fut particulièrement riche en information comme en émotion, avec une constante chez nos deux jeunes élèves afghans: le désir de sécurité. Prenant le contrepied de certaines idées fortement médiatisées dans notre pays, ils justifièrent la présence des troupes occidentales dont ils relient clairement la présence à la sécurité de leur environnement.

 

Intervenant sur des questions parfois difficiles du fait de leur dimension politique et religieuse, M. YOUSSEF a salué nos lycéens, les engageant à aller plus en avant dans leur prise de conscience de la chance qu’ils ont d’être nés Français. De pouvoir bénéficier d’un système éducatif aussi performant, ainsi que de professeurs d’un bon niveau, par opposition à la situation de son propre pays. M. YOUSSEF a terminé sur l’idée qu’une telle chance éducative devait permettre d’ouvrir l’esprit de nos lycéens sur les malheurs du monde, et de les inciter plus tard à oeuvrer pour le rendre meilleur.

 

Images-blog-3-6700.JPG

Au premier rang de gauche à droite: Mme HOSTALIER, Mme LANXADE, M. NGUYEN, Palwasha, Jawid et M. YOUSSEF.

 

Moment exceptionnel dans la vie de notre établissement scolaire, ce regard croisé entre les deux jeunesses a incontestablement permis à nos jeunes de vivre une actualité à la fois tragique mais aussi porteuse d’espérances fortes. Le blog Défense et Démocratie souhaite à Palwasha et Jawid tout le bonheur qu’ils pourront espérer dans leur vie future et, à travers eux, il le souhaite également à tous les enfants afghans.

 

Nous remercions très chaleureusement Mme Françoise HOSTALIER, ainsi que l’association Solidarité Défense, qui sont à l’origine de cette rencontre. Merci à Mme Luce LARCADE, représentante de l’association la Maison du Combattant et du Citoyen de Combs-la-Ville qui, depuis, nous a fait part de son émotion devant la richesse et la qualité de cet échange. Merci à M. Sébastien LATTANZIO, journaliste de la République de Seine-et-Marne, qui a bien voulu couvrir un événement qui contribuera sans aucun doute à diffuser cet “autre regard sur l’Afghanistan”. Un grand merci également à Madame Isabelle ROBIN, Proviseure, qui a soutenu sans réserve cette action pédagogique importante dès le mois de septembre, dans le feu de la rentrée scolaire. Nous n’oublierons pas non plus les 24 élèves de la 1ère S2, dont la contribution au lien entre la Nation et ses forces armées, depuis l’année dernière, fait d’eux des témoins privilégiés auprès de leurs autres camarades du Lycée Galilée.

 

Afghan-et-Mme-Robin.jpg

Madame Isabelle ROBIN, Proviseure du Lycée Galilée, avec M. Mahamad Youssef, Jawid et Palwasha

 

(1) Un titre qui fut aussi celui du colloque qui s’est tenu la veille à l’Assemblée nationale.

 

Groupe Facebook 2

FREMM---Message-2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Enseignant Défense Enseignant Défense - dans Comptes rendus
commenter cet article

commentaires

early signs of pregnancy 01/09/2014 09:48

A lot of issue that is being plaguing the people over there for a considerable amount of time was discussed. It was really appealing and was more into the emotional side of the people of afghan. It is saddening to hear all those but that is the truth.

Armée-Nation

  • : Défense et Démocratie
  • Défense et Démocratie
  • : Participer à la défense de la Démocratie et de ses valeurs en promouvant l'Éducation à l'Esprit de Défense au sein de l'École
  • Contact

ISAF - FINUL - Serval


Recherche

Archives